ACTUALITE NATIONALE

Augmentation des subventions Les ASC Décernent un satisfecit au minist…

dimanche, 23 septembre 2018 Economie La rédaction

C'est avec beaucoup de joie et d'enthousiasme que les ASC, et autres Associations des personnes de la commune de Pikine-Ouest ont accueilli le Ministre de la jeunesse et Maire de la Commune de Pikine ...

Lire la suite

Cheikh Tidiane Sall, en pole position pour remplacer Bruno Diatta

dimanche, 23 septembre 2018 Politique La rédaction

SENTV.info- Sur la photo, c’est l’homme situé à l’extrême gauche. Sans surprise, l’ambassadeur Cheikh Tidiane Sall est parti pour remplacer Bruno Diatta, décédé à la tête du service protocole de la Pr...

Lire la suite

MAA qualifie Moustapha Diakhaté de : ” président le plus limité de l’…

samedi, 22 septembre 2018 Politique La rédaction

Les Aperistes Authentiques du MAA sont très remontés contre Moustapha Diakhaté chef de cabinet du Président de la République après ses propos concernant l’arrêté Ousmane Ngom n° 7580 du 20 Juillet 201...

Lire la suite

Succession de Khalifa SALL : Quand Soham Wardini joue sur deux tableau…

samedi, 22 septembre 2018 Politique La rédaction

Première adjointe au maire de Dakar Khalifa Sall, révoqué dernièrement, Soham Wardini est en train de manœuvrer pour succéder au maire de la capitale. ...

Lire la suite

Décès Bruno – Wade : “Une grande perte pour le Sénégal”

samedi, 22 septembre 2018 Société La rédaction

Abdoulaye Wade a réagi au décès de Bruno Diatta, survenu ce vendredi. « Bruno Diatta, le chef de protocole du président de la République, Macky Sall, vient d’être rappelé à Dieu. ...

Lire la suite

Vacances citoyennes 2018 / Pape Gorgui Ndong à la jeunesse Casamançais…

samedi, 22 septembre 2018 Société La rédaction

Après une pause de quelques jours, la caravane des vacances citoyennes a repris du service. Sous la houlette de Pape Gorgui Ndong, elle a sillonné ce vendredi plusieurs localités de la Casamance. A Ni...

Lire la suite

ACTUALITE INTERNATIONALE

Mali : la « sécurisation », priorité affichée d’IBK au début…

samedi, 22 septembre 2018 Actualité Internationale La rédaction

Le président Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé samedi que sa priorité restait la "sécurisation" du Mali à l'occasion du 58e anniversaire de l'indépendance du pays et du début de son second mandat. ...

Lire la suite

Naufrage en Tanzanie: plus de 200 morts et de nombreuses que…

samedi, 22 septembre 2018 Actualité Internationale La rédaction

Le bilan du naufrage du ferry MV « Nyerere » dans le sud du lac Victoria s'est encore alourdi ce samedi 22 septembre au troisième jour des opérations de recherches. ...

Lire la suite

Brésil : Teodorin Obiang Arrêté Avec Des Montres Et Plus De …

mardi, 18 septembre 2018 Actualité Internationale La rédaction

Accusé dans plusieurs affaires en France, dans d’autres pays européens, et aux Etats-Unis, Teodorin Obliang Nguema, fils du président de la Guinée Equatoriale, est embourbé dans un nouveau scandale au Brésil. La douane de ce pays a saisi dans ses bag...

Lire la suite

Santé publique: E. Macron présente le «plan Santé» du gouver…

mardi, 18 septembre 2018 Actualité Internationale La rédaction

Après le plan de lutte contre la pauvreté la semaine dernière, l'exécutif présentait ce mardi matin son plan santé qui se veut l'autre coup de barre à gauche du gouvernement taxé de mener une politique trop favorable aux riches. ...

Lire la suite

CONTRIBUTIONS

Bruno Diatta, le dernier de l’homme de devoir

samedi, 22 septembre 2018 Contributions La rédaction

« Vous avez fait vos adieux au Conseil des ministres que vous avez servi au moins pendant 40 ans, ce mercredi 19 septembre 2018. Je suis sûr que tous les membres du Conseil des ministres gardent encore une image nette de cette silhouette habituelle se faufilant sous le même rythme de pas derrière eux, pour quitter la salle, après avoir installé le Chef de l’Etat. ...

Lire la suite

Al-Amine! Hommage à «l’absent» que regrette notre présent: l…

jeudi, 13 septembre 2018 Contributions La rédaction

Investi dans sa mission de veiller sur la hadra et son patrimoine matériel comme immatériel depuis l’âge de 17 ans, celui que tous, à la suite de son homonyme, Cheikh El Hadji Abdoul Aziz Sy

Lire la suite

Ne Pas Confondre Pouvoir De Révocation Et Légalité D’un Décr…

dimanche, 09 septembre 2018 Contributions La rédaction

CONTRIBUTION Le débat sur la légalité de la révocation du maire de Dakar est pollué par une analyse bancale des partisans du régime qui confondent pouvoir de révocation et légalité de la révocation.

Lire la suite

Ils veulent désacraliser la Présidentielle ! – Par Lass Badi…

jeudi, 06 septembre 2018 Contributions La rédaction

La pudeur ne veut pas de certains d’entre eux, l’hypocrisie les accueille à bras ouverts. Si cette phrase pouvait être le titre d’un roman, l’auteur aurait beaucoup de choses à dire. Entre les violeurs illuminés, les voleurs moralisateurs, les faux dévots, les politiciens amoraux, les ex_ tolards et les malhonnêtes endurcis, il n’y aurait que l’embarras du choix...

Lire la suite

INVESTIGATIONS

Malicounda au cœur des divergences entre le collectif et l’é…

samedi, 15 septembre 2018 Investigations La rédaction

L’équipe municipale et le collectif pour la défense des intérêts de Malincounda sont à couteaux-tirés. Pendant que le collectif accuse la mairie de desservir les intérêts de la population dans ses projets ; cette dernière déplore que les premiers se servent de la population pour régler des questions personnelle. ...

Lire la suite

IDRISSA DIABIRA, DG DE L’ADPME : Ce franco-mauritanien qui b…

samedi, 25 août 2018 Investigations La rédaction

Ce titre n’est pas fortuit. Né en France, de parents mauritaniens, Idrissa Diabira assoie sa notoriété au Sénégal grâce à la politique ; même si les esprits naïfs l’ignorent. La culture Soninké en bandoulière, cet enfant du Guidimakha (Dialguily, un village mauritanien, logé à la frontière sur le fleuve Sénégal), a pu atteindre ses objectifs politiques grâce à la communauté Soninké. ...

Lire la suite

Crash d’avion : Les premières révélations de l’enquête

samedi, 11 août 2018 Investigations La rédaction

L’enquête sur le crash de l’avion monoplace (une seule place ) qui s’est crashé à Diatar en Mauritanie, à 5 km de Podor, révèle ses premiers secrets. Selon la Rfm, l’appareil disposait des documents requis pour voler. Mieux, toutes les conditions étaient réunies pour qu’il puisse être opérationnel. ...

Lire la suite

Projets de construction d’infrastructures Les priorités de l…

mardi, 26 juin 2018 Investigations La rédaction

L’Etat du Sénégal n’a pas les mêmes priorités que les populations. C’est ce qui apparait dans les résultats d’une enquête réalisée par Afrobaromètre. Ces conclusions ont été publiées hier, au siège de l’ONG Conrad Adenauer Stiftung.

Lire la suite

Ndeye s dAprès 5 ans passés derrière les barreaux, Mamadou Ndiaye, Ndiaga Ndiaye et Hamidou Ly ne sont pas prêts de quitter la prison. Ils ont été jugés par la chambre criminelle pour viol collectif, meurtre avec acte de barbarie et de torture 

sur une femme de 27 ans. Ils connaitront leur sort dans un mois.

C’est un ‘‘meurtre ignoble’’, a d’emblée jugé le représentant du ministère public. L’histoire de la mort tragique de Ndèye Sokhna Lô a ému, avant-hier, tous les occupants la salle n°4 du tribunal de Dakar. Mamadou Ndiaye dit ‘’Modou moto’’, Ndiaga Ndiaye et Hamidou Ly sont attraits à la barre pour répondre des accusations de meurtre avec acte de torture et de barbarie, de viol collectif, de vol en réunion, de détention illégale d’arme et de chanvre indien.

Ce sont des faits qui remontent au 20 décembre 2011 à Keur Massar. Ndèye Sokhna Lô, mariée et mère de 4 enfants, était sortie vers 21 h pour aller récupérer des habits chez son tailleur. Mais sa famille ne la reverra jamais vivante.

Elle a croisé sur sa route ces trois malfrats qui l’ont entrainée à l’intérieur d’une maison en construction. Elle a été violentée et violée à tour de rôle puis dépouillée de ses habits, de son téléphone et de ses bijoux. D’après le PV de la police, ses violeurs ont ensuite trempé sa tête dans une fosse septique avant de la poignarder à mort.

La famille était loin de se douter qu’un évènement tragique frappait un de ses membres. Après la prière du matin, alertée par les pleurs de l’un des enfants de la victime, sa coépouse a averti leur mari. Ils se sont aussitôt mis à sa recherche, mais jusqu’au petit matin du 22 décembre, ils n’ont rien trouvé. Ce n’est que le lendemain, qu’ils ont été avertis de la découverte macabre du corps de Ndèye Sokhna Lô, dans un bâtiment, non loin de sa demeure.

Pour accomplir sa sale besogne, Mamadou Ndiaye était accompagné de son cousin Ibrahima Ndiaye, à qui il avait demandé d’attendre sur son scooter. Des consignes que ce dernier n’a pas respectées, car il l’a suivi à son insu et s’est caché pour voir toute la scène. La chance des limiers viendra du téléphone Samsung de la victime que Modou moto a offert à son jeune cousin Ibrahima. Ce dernier en a fait usage en appelant sa mère. Ce qui l’a perdu. Après investigations et la coopération des opérateurs téléphoniques, les enquêteurs l’ont alpagué et ont réussi à établir les liens entre les différents prévenus.

Toutefois, à la barre, Modou moto et ses coaccusés ont nié tout ce qui leur est reproché, affirmant ne même pas connaitre la victime. Une fois chez Mamadou Ndiaye, les policiers ont trouvé du chanvre indien et des machettes lui appartenant. Quant à Ibrahima Ndiaye, c’est grâce à ses déclarations que la police s’est rendue sur les lieux et avait réussi à coffrer toute la bande. Mais à la barre, il s’est rétracté. ‘‘J’ai acheté le téléphone à Dakar-Plateau et je ne me rappelle de rien d’autre’’, a déclaré le jeune homme qui se réfugie derrière son état de santé défectueux. ‘‘Je suis malade et j’ai les documents qui le prouvent’’, conclut-il.

Les déclarations des témoins n’auront pas apporté grand-chose dans cette affaire, car aucun d’eux n’a pu assister au meurtre. Néanmoins, le substitut du procureur n’y va pas par quatre chemins. ‘‘C’est avec amertume et détresse que je fais mon réquisitoire’’, a-t-il lancé à l’entame de son propos. Il juge ces actes ‘‘crapuleux’’ et demande des peines sévères à l’encontre des 3 prévenus : 20 ans d’emprisonnement ferme pour le viol collectif et le meurtre, travaux forcés à perpétuité pour association de malfaiteurs et vol en réunion. Pour Ibrahima Ndiaye, 5 ans ferme pour non-assistance à un citoyen en danger.

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook