canahmadSENTV.info-(Dakar) La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2019 est la quatrième phase finale de suite à changer de pays hôte. La CAN 2013 devait avoir lieu en Libye mais avait été confiée à une Afrique du Sud censée abriter l’édition 2017.

La CAN 2015 avait été retirée au Maroc et la Guinée équatoriale avait été appelée à la rescousse. Et la CAN 2017 d’abord attribuée à l’Afrique du Sud, puis à la Libye, avait finalement eu lieu au Gabon. Des situations qui ont poussé la Confédération africaine de football à s’expliquer après le retrait au Cameroun. « Le football en Afrique dépend de nos gouvernements. Mais notre priorité est de préserver l’intérêt de nos acteurs et surtout nos joueurs. Je ne sais pas s’il existe des statistiques, mais beaucoup ont été blessés lors des CAN pour des raisons de conditions d’organisation », a déclaré le président de la CAF, Ahmad Ahmad qui était en réunion de comité exécutif, vendredi, à Accra (Ghana).

Rappelons que le Cameroun a été pénalisé en raison des retards notés dans l’avancée des travaux de préparation.

Un délai de 21 jours a été accordé aux pays (Afrique du Sud, Egypte et Maroc) désireux de se porter candidat à l’organisation de la compétition qui verra la participation de 24 équipes pour la première fois. La Coupe d’Afrique est prévue dans six mois.

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook