AlphacondessSENTV.info : Un document comportant des « éléments de langage » pour défendre « la nécessité d’adopter une nouvelle Constitution » a été transmis par le ministère des Affaires étrangères à ses ambassades. L’opposition, vent-debout contre toute modification constitutionnelle, craint que celle-ci n’ouvre la voie à une candidature d’Alpha Condé à un troisième mandat.

La « note » – une douzaine de pages, traduction en anglais comprise – a provoqué un véritable tollé dans les rangs de l’opposition lorsqu’elle a « fuité » sur les réseaux sociaux guinéen, dans la nuit de vendredi à samedi.

Signée de la main de Mamadi Touré, le ministre guinéen des Affaires étrangères, elle a été adressée le 19 juin dernier aux 42 ambassades et représentations diplomatiques et consulaires et explicite « l’opportunité et la nécessité d’adopter une nouvelle Constitution ». Charge aux ambassadeurs et consuls de « s’approprier le contenu pour en tirer vos éléments de langage, et en assurer une large diffusion au niveau des autorités et institutions auprès desquelles [ils] sont accrédités ».

Jeuneafrique.com 

Service Clientèle

Publicité

Facebook