SERIGN TOUBA Benoit Ngom, le Président de l’Académie Diplomatique Africaine (ADA) estime que la religion peut être autre chose qu’une source de violence. « Beaucoup de pays dans le monde nous envient car nous avons, depuis plus de 60 ans, une stabilité. Et ça nous le devons à la pensée de nos chefs religieux, notamment celle de Cheikh Ahmadou Bamba », a fait valoir le Professeur Ngom, en marge de la journée de l’Académie Diplomatique Africaine.

Une pensée positive est pour tout le monde. Ce qui fait dire au Président de l’ADA que « les enseignements de Serigne Touba méritent toujours d’être connus et vulgarisés pour le bien-être de l’humanité ». Benoît Ngom s’exprimait devant des talibés mourides et d’éminents experts venus commémorer cette journée au Centre International de Conférences Abdou Diouf(CICAD) qui abritait une conférence axée sur le Thème : le développement autour des fondements de la pensée de Cheikh Ahmadou Bamba ». Pour sa part, Andréa Giannetto, Président de l’Initiative pour le Développement de l’Afrique ( IDA ) affirme travailler sur un projet basé sur la dignité et le développement des hommes et des femmes du continent, afin de leur faciliter l’autonomisation et l’indépendance. D’après l’italien, « la collaboration entre l’IDA et l’ADA est de mettre ensemble les ressources que le monde entier, notamment celles que l’Europe octroie au continent noir. Nous ( l’IDA et l’ADA ) avons la possibilité d’aider les gouvernements des 54 pays que compte le continent africain à obtenir mieux que ce que la communauté internationale peut leur offrir. Et on a décidé de commencer par le Sénégal er d’en faire une locomotive pour tout le continent. Et Touba est au cœur du dispositif qui va promouvoir le développement économique dans la paix et dans la culture », a fait savoir M. Andréa Giannetto.

Youssouf NDIONGUE La Redaction SENTV.info

 

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook