PortdakarSENTV.info : Bien avant l’apparition de épidémie du Coronavirus, les importations de la Chine vers le Sénégal ont drastiquement chuté, la faute à des frais de dédouanement jugés élevés par les transitaires sénégalais.

Le transitaire Ibrahima Diène est d’avis que l’Etat doit revoir cela. « La baisse des importations est surtout liée à une hausse sur le dédouanement qui est passé de deux millions à presque six millions de F Cfa. C’est deux millions de F Cfa pour les Sénégalais qui importent en Chine et cinq millions de F Cfa pour les Chinois résidents au Sénégal qui importent. Mais l’Etat a découvert que les Chinois utilisent des prête-noms sénégalais pour pouvoir payer deux millions de F Cfa. Il y a un manque à gagner énorme sur le dédouanement et l’état a décidé d’aligner tout le monde à six millions de F Cfa. Ca ne fait pas l’affaire des Sénégalais et cela fait chuter les importations avec les nouveaux barèmes appliqués », explique Ibrahima Diène.

 

Service Clientèle

Publicité

Facebook