BABOU DIAKHAMLa PLADH (Plateforme Africaine pour le Développement et les Droits Humains) a appris avec beaucoup de regret les fuites aux examens du Baccalauréat 2017. De graves manquements qui portent préjudice à des milliers de candidats et sapent la crédibilité du système éducatif sénégalais.
Par conséquent, la PLADH qui appelle le gouvernement à situer les responsabilités et d’en tirer les conséquences.
Mais en attendant, la PLADH demande le départ immédiat et sans condition du directeur du Bureau des examens et concours Babou Diakham.

En effet, il n’est pas question pour la PLADH que Mr Diakham organise ces nouvelles épreuves.
Sambou biagui Le Président PLADH

Service Clientèle

Service Commercial

Publicité

Facebook