serignembayethiamSENTV.info – (Dakar) – Le ministre de l’éducation nationale a une autre appréciation des termes du rapport de Human Rights Watch qui décèle des cas d’harcèlements sexuels en milieu scolaire au Sénégal.

Serigne Mbaye Thiam dans un communiqué repris par le journal L’As, estime que l’étude ne repose pas sur des bases scientifiques rigoureuses. Il rejette catégoriquement les conclusions du rapport. D’autant que celle-ci, dit-il, porte sur les écoles secondaires. Pis, les entretiens ont été menés dans 14 collèges et 8 Lycées implantés dans trois (3) régions sur les 14 que comptent le pays.

Selon le ministre Serigne Mbaye Thiam , “ils veulent nous pousser à introduire l’éducation sexuelle dans nos curricula”.

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook