Etudiants greveSENTV.info- Dès le 21 janvier prochain, les étudiants orientés par l’Etat dans les établissements d’enseignement supérieur (EPES) privés reprendront les cours, informe l’APS.

Le cri de cœur des étudiants a enfin été entendu, après plusieurs mois sans faire cours. L’Etat et le Cadre unitaire des organisations des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal (CUDOPES) ont pu tomber d’accord sur un plan de décaissement de 8 milliards, inscrits par l’Etat dans la Loi de finances initiale (LFI), pour le paiement des arriérés au titre des frais de scolarité de ces étudiants.

Tenant, ce samedi matin, une conférence de presse sur la dette que l’Etat doit aux universités privées accueillant des bacheliers orientés dans le privé, le Cudopes demande à tous les EPES « de rendre effective la reprise des cours à compter du lundi 21 janvier 2019 à 8 h 00« .

Pour rappel, ces établissements privés avaient refusé l’accès des salles de classe aux étudiants pris en charge par l’Etat, à cause d’une dette qui leur était due. L’Etat avait alors annoncé, en fin novembre, qu’il verserait une partie de la somme nécessaire, ramenant ainsi la dette de 16 milliards de FCFA à 10 milliards.

Après le paiement des six milliards, un plan de décaissement de huit (8) milliards, inscrits dans la loi des finances initiale 2019, a été proposé par l’Etat, puis accepté par le Cudopes.

Un milliard sera payé en janvier, deux milliards en février, un milliard en mars, deux milliards en avril et deux milliards, à raison d’un milliard, respectivement en mai et juin.

Le Cudopes, suite aux engagements pris, rassure les parents et les étudiants: « Les enseignements seront repris et poursuivis, tant que le calendrier de décaissement sera respecté par le gouvernement, donnant ainsi aux EPES les moyens de leur fonctionnement effectif ».

Service Clientèle

Publicité

Facebook