MORT 696x398SENTV.info : La victime, venue passer la soirée à Bordeaux avec des amis, a été tuée samedi dans une rixe avec des sans-abri.

En ce lundi après-midi, Bordeaux baigne dans une douce torpeur d’été indien. Les terrasses du centre-ville sont bondées. La place Saint-Projet qui jouxte la rue Sainte-Catherine, la longue rue piétonne, a retrouvé son visage habituel. Il est difficile d’imaginer qu’ici, quarante-huit heures plus tôt, une simple virée entre amis a tourné au drame.

Samedi soir, un jeune homme de 24 ans a perdu la vie dans ce quartier bondé. Deux jours plus tard, les riverains sont encore sous le choc, comme Marie, une étudiante : « C’est horrible. J’ai vu que c’était grave quand les pompiers sont arrivés. »

Il est un peu moins de 22 heures samedi soir. Thomas Michelin, un Charentais âgé de 24 ans originaire du petit village de La Génétouze près de Jonzac, est assis avec son jeune frère de 18 ans et leurs amis sur un banc de la place. Il fait doux et ils sont venus faire la fête à Bordeaux. Le groupe d’une petite dizaine de personnes commence à boire quelques bières tranquillement. Puis tout bascule en quelques minutes pour une raison futile.

Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire, trois sans-abri, deux hommes et une femme âgés respectivement de 32, 25 et 28 ans, leur demandent une cigarette avec agressivité. Rendus furieux par le refus de Thomas et ses amis, ils tentent de leur prendre une bouteille de bière. Le ton monte et l’un des deux hommes importune une jeune fille du groupe. Son petit ami, âgé de 18 ans, s’interpose et une violente bagarre éclate.

En venant aider son jeune frère, Thomas est très grièvement blessé d’un coup de couteau au torse. Il s’effondre sous les yeux de nombreux témoins. « Tout était calme et ça a dégénéré très vite, souligne Pierre, serveur dans un bar tout proche. Ça a été très violent. On les voit tous les jours ces sans-abri. Ils sont agressifs et emmerde tout le monde. Mais là, il y a un mort. » Secouru par des passants avant l’arrivée des pompiers et du SMUR, Thomas est décédé dans l’ambulance sur le trajet des urgences.

Déjà interpellés pour des faits de violence
Son jeune frère et un de ses amis sont grièvement blessés. Lundi soir, leur pronostic vital n’était pas engagé, selon une source du CHU de Bordeaux. Une quatrième victime, plus légèrement atteinte, n’a pas été hospitalisée.

Sur place, les auteurs présumés des faits, fortement alcoolisés, ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat central de Bordeaux. Les deux hommes nient être les auteurs du coup de couteau mortel, selon un proche de l’enquête. Des expertises ont été demandées. Les deux sans domicile fixe, qui ont déjà eu affaire à la police et à la justice pour des faits de violence, devaient être déférés au parquet à l’issue de leur garde à vue ce lundi soir.

Service Clientèle

Publicité

Facebook