fatoumata makhtar ndiayeSENTV.info - (Dakar) Le présumé meurtrier de l’ancienne vice-présidente du Conseil économique social et environnemental Fatoumata Matar Ndiaye sera fixé sur son sort le 21 janvier 2020.

Après des aveux et accusations de tout bord, l’accusé Samba Sow qui a accusé la député Awa Niang et plusieurs responsables politiques à Pikine, est revenu devant la barre de la chambre criminelle des grandes instances de Dakar, sur la manière dont Fatoumata Matar Ndiaye a été tuée. « C’est le marabout qui a tranché la gorge à Fatoumata Matar avant de me donner le sang de cette dernière à boire et je l’ai bu. J’ai été ensorcelé », a-t-il martelé devant la barre. Pour rappel, Fatoumata Matar Ndiaye a été tuée chez elle le 16 Novembre 2016.

 

Service Clientèle

Publicité

Facebook