Mansour sy diamillPrésent ce mardi au tribunal de Dakar pour les besoins du procès du maire de Dakar,  le leader de  Bes du ñakk n’a pas fait dans la langue de bois. « C’est une opération, une liquation politico-judiciaire. Ce n’est pas autre, c’est ça. Il ne faut pas lui donner un contenu judiciaire… 

Idrissa seckeL’ancien Premier ministre l’a répété ce mardi 23 janvier au Palais de Justice de Dakar où se tient le procès du maire de Dakar. Venu manifester son soutien à Khalifa SALL, Idrissa SECK a jeté de gros pavés dans la mare de Macky SALL.

prces khalifa sLes avocats de l’État continuent de se prononcer sur la constitution de partie civile de la Ville de Dakar. « Je suis d’accord pour la constitution de la Ville de Dakar dans le principe », indique Me Samba Bitèye, qui reste néanmoins sceptique quant à sa forme. Selon lui, la Ville n’a pas la qualité juridique nécessaire pour se constituer.

OUSMANE SONCO«Le dialogue de Macky Sall se résume à réunir l’opposition, inviter les journalistes, prendre tout le monde en photo et jeter à la poubelle les conclusions». Voilà le sentiment du député Ousmane Sonko sur les concertations politiques nationales initiées par le régime de Macky Sall.

k sall 003 dsc 0743 592x296Reporté deux fois déjà, le procès du député et maire de Dakar Khalifa Sall doit s'ouvrir ce mardi dans la capitale sénégalaise. Avec sept coaccusés, il est accusé de « détournement de fonds » dans l'affaire dite de la caisse d'avance. Suivez le procès en direct ici.

Abib sy opL’effervescence notée au sein de l’opposition sénégalaise, en perspective de la prochaine élection présidentielle, doit se traduire en acte concret sur le terrain politique. Selon le leader du Parti espoir et modernité (Pem), Habib Sy, pour venir à bout de Macky Sall, l’opposition a tout intérêt à fédérer ses forces.

Service Clientèle

Service Commercial

Publicité

Facebook