EL hadje diouf cjpgLe porte-parole du jour du pool des avocats du Maire de Dakar a franchi hier le rubicon. Me El Hadji Diouf, a lancé contre toute attente en pâture d'éminents responsables de l'Alliance pour la République (Apr, au pouvoir) dans l'affaire dite de la caisse d'avance de la ville de Dakar. Selon le tonitruant avocat, Moustapha Diakhaté, Abdou Mbow et Benoît Sambou qui sont respectivement députés et ministre-conseiller à la Présidence de la République ont bénéficié de ces fameux fonds spéciaux. A l'en croire, c'était durant la période des vaches maigres où Macky Sall

Bamba khalifaL’association ‘’AKMD’’ revendique la paternité du projet. Aujourd’hui, même s’ils croupissent en prison, Khalifa Sall et Bamba Fall sont aujourd’hui rattrapés par le passé originel du programme ‘’lait à l’école’’. Selon Ousmane Kanté, président de l’association AKMD, ils ont trop bu sur le lait jusqu’à en avoir la diarrhée intellectuelle pour enfin plagier notre projet », revendique le Médinois dont on pensait qu’il viendrait en renfort à ses maire déjà cités sur des affaires de détournement et de banditisme.

KHALIFA SALL DFL'un des avocats de Khalifa Sall, en l'occurence Me Ciré Cledor Ly a indiqué hier que l'État du Sénégal est prêt à tout pour éliminer son client qui est candidat aux prochaines joutes électorales. La robe noire qui est en ordre de bataille pour tirer l'édile de Dakar d'affaire, a également déclaré que si le dossier de son client atterit au Tribunal, cela sera la plus grande honte pour l'État du Sénégal. Selon, Me Ly, les conseils de Khalifa Sall détiennent en effet, des éléments estampillés pour le moment Top Secrets, qu'ils n'hésiteront pas à mettre à nu.

khalifa sallPoursuivi pour détournement de deniers publics, le maire de Dakar, Khalifa Sall, a été écroué à la prison de Rebeuss. Mais l’édile dénonce une cabale politique et reçoit le soutien de nombreux ténors de l’opposition.

Alpha dehChez les hommes, il y a plus à les admirer que de les mépriser. Cette sentence, le parti ‘’Galaxie Communautaire’’ en a fait sienne. Car, en condamnant, avec la derrière énergie, la volonté manifeste du régime de Macky SALL de « brûler des compatriotes pour des arguments différents des siens, parce que, justement, l’on n’admet pas que l’autre soit différent (sic) », le responsable politique Alpha Deh s’arroge le droit de rappeler au leader de Benno que « les sénégalais attendent de lui qu’il démontre la force de ses arguments pour sauver le Sénégal et ses fils ».

Idrissa dialoo psL’emprisonnement de Khalifa Sall pourrait être assimilé à un acharnement politique, selon les membres du mouvement ‘’Khalifa Président’’. Et comme tel, rien n’est exclu par les autorités pour éliminer un potentiel adversaire politique en perspectives aux prochaines élections. Du moins, c’est l’avis du maire de Dalifort, Idrissa Diallo, par ailleurs coordonnateur du nouveau mouvement mis en place pour réaliser les ambitions de Khalifa Sall de succéder Macky à la tête de l’Etat. Ainsi, a-t-il déclaré en conférence de presse : « L’état de santé de Khalifa Sall, nous y veillons, car, nous sommes sûrs que Macky veut liquider Khalifa ».

Service Clientèle

Publicité

Facebook