nafi ofnac 300x226« Je m’abstiendrai de saisir la Cour suprême pour excès de pouvoir car, son Premier Président qui est sensé recevoir mon recours, est en désaccord avec l’OFNAC, parce qu’il s’abstient de faire sa déclaration de patrimoine comme du reste vos Ministres, Conseillers. Quand je vous en ai rendu compte, vous m’avez demandé de le laisser tranquille, alors qu’il est assujetti à la déclaration de patrimoine en sa qualité d’ordonnateur, dont les opérations annuelles dépassent le montant d’un milliard de F.CFA fixé par la loi n°2014-17 au 02 avril 2014 relative à la déclaration de patrimoine ».

Seydou gueye dLe gouvernement sénégalais déplore « les tentatives de manipulation de l’opinion, ainsi que les fuites organisées de documents officiels confidentiels sur l’espace public » dans la foulée du remplacement de Nafi Ngom Keïta à la tête de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption, a indiqué son porte-parole, Seydou Guèye, mercredi.

Mame bmaye n 300x183La cérémonie est prévue le lundi 1er Août 2016, à Guédiawaye, dans l’après midi, « sous la présidence souhaitée du Président de la République ». Au cours d’un point de presse qu’il a tenu au siège de son département, le ministre Mame Mbaye Niang a indiqué que cette édition sera marquée par un changement positif de paradigme qui traduit la volonté des plus hautes autorités du pays de s’inscrire dans une dynamique de continuité des acquis enregistrés par « nos prédécesseurs dans ce département ministériel».

El hadji diouf 300x213Me El Hadji Diouf vient de s’inviter dans le débat portant sur le non versement des impôts des députés. Et ce n’est pas pour défendre l’institution dont il fait partie, mais plutôt pour enfoncer le clou en soutenant bile en tête qu’il y a bien détournement à l’Assemblée Nationale. «Il y a bel et bien eu détournement à l’Assemblée Nationale », tonne Me El Hadji Diouf qui ne demande ni plus ni moins que la dissolution de l’institution dirigée par Moustapha Niasse. «L’Assemblée ne répond plus aux aspirations du peuple sénégalais », se désole-t-il.

abdoul mbaye 2L’Alliance pour la Citoyenneté et le travail (ACT), c’est le nom du parti politique de l’ancien premier sénégalais, Abdoul Mbaye. Il a comme slogan, « Débout le Sénégal ». Ce parti créé en 2013, a tenu samedi 14 mai 2016 à Dakar, une conférence de presse. A cours de cette face à face avec les journalistes, Abdoul Mbaye a annoncé dans sa lettre adressée au sénégalais et aux sénégalaises, qu’il compte faire la POLITIQUE AUTREMENT.

moustapha diakhateMoustapha Diakhaté bat en brèche l’idée de rapprochement entre le PDS et l’APR. Pour lui, il n’y a pas d’initiatives ou de pas dans ce sens même s’il y est favorable. Dans une interview accordée à l’équipe de PressAfrik, le jour où la journée mondiale de la liberté de presse est célébrée à travers le monde, le président du Groupe Parlement Bennoo Bokk Yaakar s’est prend encore à la dépénalisation des délits de presse mais surtout à ceux qui avancent l’idée d’une liberté actuellement pour Karim Wade. Vêtu de boubou traditionnel blanc, il défend farouchement : «Le Maroc et le Qatar ne peuvent pas manquer de respect à notre pays, au point de demander la libération d’un détenu jugé et condamné par des juridictions de notre pays». Moustapha Diakhaté s’est, par ailleurs, prononcé sur l’affaire Aliou Sow, le cas d’Aida Mbodj mais aussi des relations entre le Sénégal et la Gambie. Le ténor de l’APR n’a pas encore une fois de plus fait dans la dentelle. Interview….

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook