alioune sallllAliou Sall avait annoncé en septembre dernier sa démission de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (Ams) pour éviter un conflit d’intérêt. Que nenni ! Le maire de Guédiawaye s’accroche à son poste de président de l’Ams, maintenant ainsi le conflit d’intérêt, rapporte L’Observateur.

« Pour l’Ams, je reste président jusqu’à la fin de mon mandat. Point barre», balance-t-il, à nos confrères de l’Obs qui l’ont joint au téléphone. A rappeler qu’en 2015, il avait décidé de quitter la tête de l’Union des associations d’élus locaux (Uael). À ce moment, il était poursuivi par la clameur, accusé de boulimie – il était déjà président de l’Ams. Et il l’est toujours. Le Dg de la CDC a-t-il été retenu à on poste après le dépôt de sa démission de l’Ams ? Son départ n’était-il pas une façon de faire les critiques ? A-t-il réellement voulu démissionner de son poste de président de l’Ams ? Des questions sans réponses mais ce qui est sûr, Aliou Sall maintient le conflit d’intérêts.

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook