Souleymane n nSouleymane Ndéné Ndiaye a levé un coin du voile sur la grâce présidentielle accordée à Karim Wade dans la nuit du 23 au 24 juin 2016.

L’ancien premier ministre sous le défunt régime de Me Abdoulaye Wade révèle dans les colonnes de Le Quotidien que Wade-fils a fait des démarches pour obtenir cette grâce.

Jules Ndéné prend à témoin le défunt Khalife des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, Youssou Ndour et Macky Sall.

“Karim m’a demandé de rencontrer Youssou Ndour, le Khalife général des mourides et Macky Sall. Demandez à Youssou Ndour, on s’est rencontré à 2 heures du matin chez lui. Je lui ai dit que Karim pense qu’il peut intervenir auprès de Macky Sall. Le lendemain, mercredi, j’ai rencontré le Khalife général des mourides. Serigne Sidy Makhtar Mbacké m’a fait comprendre qu’il n’a jamais cessé de prier pour lui et qu’il va continuer à le faire”, a-t-il révélé.

Souleymane Ndéné Ndiaye de poursuivre: “le lundi suivant, quand Macky Sall me décorait, nous sommes restés longtemps pour discuter de cette affaire. Je lui ai demandé de gracier Karim Wade. Il m’a dit que Karim a introduit un pourvoi en Cassation. Je lui ai fait comprendre que la Constitution n’a à aucun moment dit que la personne qui fait un pourvoi en Cassation n’a pas droit à une grâce présidentielle. Il m’a alors assuré qu’il va y réfléchir”.

Actusen.sn

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook