WADESONKOTERSENTV.info-(Dakar) Abdoulaye Wade a décidé de soutenir le candidat de la coalition « Sonko Président », pour « mener un combat contre le processus électoral et les candidats » qui ont été « recalés injustement » de la course à la présidentielle du 24 février prochain,

Informe Ousmane Sonko à l’issue de son entretien avec le « Pape du Sopi » qui a duré plus de 2h, samedi, à Dakar. Mais des consignes de vote n’ont pas été données par Wade comme beaucoup l’attendaient. « L’alliance politique n’était pas à l’ordre du jour, mais nous avons décidé de l’accompagner sur ce combat car beaucoup de Sénégalais n’ont pas reçu leurs cartes », soutient-il.

« Des arguments techniques »

« Les cartes d’électeurs sont encore en souffrance car les destinataires n’ont pas encore reçu leurs cartes. Donc, c’est pour cela que avons discuté du processus et des enjeux car il faut réussir surtout des écueils qui ne manqueraient pas d’être sur le chemin de l’opposition dans sa globalité et des arguments issus de l’opposition. Il a donné des arguments techniques que nous comprenons très bien, » explique-t-il. « Par ailleurs, ils nous a exposé sa position de principe qui est une position sur laquelle nous nous solidarisons. Cette position est que le PDS a été injustement écartée de la course à la présidentielle. Le conseil constitutionnel a écarté des candidatures dont celles de Karim Wade et de Khalifa Sall sur aucune base de la même manière qu’il a écarté d’autres candidatures à partir d’un parrainage que personne ne connaît pusqu’ils sont les seuls à procéder à la vérification des parrains sans associer les candidats ni les experts ».

IGFM

Service Clientèle

Publicité

Facebook