Moustapha niasseReçus par le président SALL, la semaine dernière, les députés sont en passe d’être les seuls à fonctionner en mode «Fast-track ».

Comme si le million que Macky SALL a donné à chacun d’entre eux avait fait ses effets, ils sont partis pour avaliser le projet de loi portant réforme de la suppression du poste de Premier ministre sans que les Sénégalais n’en comprennent les tenants et les aboutissants.

En effet, ledit projet, adopté en Conseil des ministres le 17 avril dernier, a été soumis à l’Assemblée nationale par saisine le 19 avril. Et, selon le quotidien Le Soleil, tout devrait être bouclé ces deux semaines. Avec la Commission des Lois qui va l’examiner avant qu’il ne soit soumis, la semaine suivante, au vote des députés en séance plénière.

Service Clientèle

Publicité

Facebook