cmussair sankhareSENTV.info : Le commissaire Bara SANGHARE a, comme si rien ne s’était passé la veille,  bien occupé ce vendredi matin, le siège de son bureau au commissariat des Parcelles-Assainies.

S’il a été relevé de ses fonctions, comme indiqué, hier, à l’unisson, l’acte administratif notifiant les sanctions prises contre lui tarde à tomber et n’est pas à effet immédiat.

En tout cas, rien dans le communiqué de la Police ne laisse entendre qu’il a été relevé même si des mesures disciplinaires sont indiquées.

«Nous avons constaté, ce matin (hier jeudi 15 août 2019), la diffusion, à travers les réseaux sociaux et les sites d’information en ligne, d’une vidéo illustrant un malheureux incident entre un fonctionnaire de Police en service au Commissariat des Parcelles-Assainies, et un docteur de la pharmacie Fadilou Mbacké sise à la Patte d’Oie. D’ores et déjà, la Police nationale tient à informer que l’Autorité a pris toutes les mesures disciplinaires attendues dans de pareilles circonstances malheureuses. De même, elle tient à préciser qu’elle ne ménagera aucun effort pour prévenir de pareils incidents, dans la manière de servir de ses différentes unités. Enfin, la Police nationale appelle toutes les parties à la retenue et à la sérénité, et les invite à prendre conscience du partenariat solide qui existe entre elle et les pharmaciens dans la prise en charge des défis communs auxquels ils font face», écrit la Direction de la Police Nationale.

Dans tous les cas, l’annonce de la sanction contre le commissaire mis en cause a eu pour effet immédiat de clamer les ardeurs des nombreux Sénégalais choqués par le comportement du sieur SANGHARE.

Economie

Ecobank : Plus de 7 milliards blanchis

jeudi, 12 septembre 2019

Service Clientèle

Publicité

Facebook