MoustaphaDiakhatesnSENTV.info : Certains quartiers de Touba étaient confrontés à une pénurie d’eau la veille et le jour du grand «Magal». Une situation qui a poussé les autorités à prendre des décisions lors de la cérémonie officielle pour une solution définitive à cette situation. Mais en attendant que celles-ci soient matérialisées, Moustapha Diakhaté a déjà trouvé une solution. Laquelle dit-il est de mettre fin à la gratuité de l’eau dans cette ville.

«La principale cause des déficits et autres pénuries c’est la gratuité de l’accès à l’eau pour une population qui varie entre 1 à plus de 4 millions de personnes selon les périodes. Les gens se rendent compte que la gratuité de l’eau ne peut plus continuer. Il faut donc sortir des discours démagogiques, populistes, cesser de placer les populations dans une situation d’assistanat et les responsabiliser: l’eau n’a pas de prix mais elle a un coût», a régit l’ancien Chef de Cabinet du Président de la République dans un post publié sur sa page Facebook.

Poursuivant, l’ex-président du groupe parlementaire «Benno Bokk Yakkar», a laissé entendre que le ravitaillement correct de Touba en eau de qualité exige des réformes en profondeur. Dans cette perspective, explique-t-il, «l’Etat et les autorités religieuses doivent trouver un partenaire stratégique à l’instar de la Sde pour produire et distribuer l’eau à intérieur de la Ville».

A l’en croire, «le partenariat avec la Sde avec l’Etat est exemple positif d’une gestion de l’eau passée au secteur privé. Cela a permis en moins de dix ans, la réduction des pertes par deux et la desserte a été améliorée avec des tarifs pratiquement inchangés»!

 

Service Clientèle

Publicité

Facebook