sytjust bbSENTV.info – (Dakar) – Pour exiger la prise en compte sérieuse et la satisfaction totale des doléances basiques des travailleurs de la Justice, le , qui vient de boucler 72 heures de grève, a rallongé son mot d’ordre de 48 heures renouvelable à compter de ce Jeudi 4 octobre 2018.

«Cette radicalisation est la conséquence logique d’absence de réaction adéquate du gouvernement face à la démarche responsable adoptée par le Sytjust quatre ans durant», peut on lire dans un communiqué du bureau exécutif national reçu par SENTV.info.

Le Sytjust a déploré le manque d’intérêt affiché par les ministres en charge de la Justice, des Finances, du Budget et de la Fonction publique dans la mise en œuvre des engagements fermes et solennels du Président de la République à prendre en charge les doléances légitimes des travailleurs de la Justice.

«La sortie de crise du secteur de la Justice passera inéluctablement par une matérialisation des engagements du Chef de l’Etat», avertit le sytjust.

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook