mamadou badio camaraLe premier président de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara, reste optimiste quant au pouvoir des magistrats de faire face à la presse. Une assurance qu’il a faite mardi, lors de l’audience solennelle de rentrée des cours et tribunaux. Cela, en marge de la présidentielle de février 2019.

« Nous sommes conscients des menaces et invectives visant l’institution judiciaire. Les magistrats sauront résister contre toute pression et intimidation d’où qu’elles viennent », a-t-il soutenu.
Le magistrat d’assurer qu’ils seront du cotés coté de leurs collègues impliqués dans l’organisation de l’élection. Cela, au début jusqu’à la fin de processus.

(Avec Senegal7)

Service Clientèle

Publicité

Facebook