balla2Le mouvement Al Falah a procédé ce week-end à la remise des dons destinés aux enfants orphelins. Cette manifestation entre de la cadre des activités de grande envergure menées par la commission sociale nationale.

87 502 607 Fcfa ont été répartis entre 292 enfants orphelins du Sénégal. La commission sociale a procédé ce week-end à la remise de cette somme destinée à soutenir les enfants en situation d’orphelinat. « Les sommes varient entre un million cinq cent mille et cent quinze mille Fcfa, cela selon le degré de générosité des parrains respectifs de ces enfants », a indiqué le président du mouvement Al Falah, Amir Ousmane Galadio Ka. Ce dernier n’a pas manqué de remercier le gouvernement du Qatar qui a tout diligenté pour permettre à ses citoyens d’apporter son soutien au mouvement Al Falah. Le président, à l’instar du représentant des parents et des partenaires, a exhorté les parents des bénéficiaires à bien gérer le patrimoine de ces derniers. 

Le président de la commission sociale, Imam Babacar Sall a pour sa part souligné que depuis sa création en 1940, la commission sociale s’est érigée comme rôle d’apporter son aide aux couches les plus vulnérables dans le domaine sociale, éducatif voire sanitaire. Depuis son renouvellement en 2017, elle a à son actif pas mal d’activités destinées aux populations à l’intérieur du pays. Des caravanes, des journées de consultations gratuites et des bourses d’études sont offerts aux nécessiteux. Selon l’Imam Babacar Sall, les orphelins ont toujours été au centre de l’attention du mouvement Al Falah. « C’est la raison pour laquelle nous nous sommes réuni pour donner des aides sous formes de dons pécuniaires aux orphelins. Une aide qui nous vient de nos partenaires étrangers. Il y a eu des moments de rupture à cause de problèmes qui se sont posés mais finalement tout est rentré dans l’ordre et cette argent recouvre la période allant de 2016 à 2018 », a expliqué le président de la commission sociale.
Il a par ailleurs appelé les bienfaiteurs sénégalais à s’impliquer dans le mécénat au lieu de laisser la place aux seuls étrangers qui apporte leur soutien conséquent au mouvement. « Les étrangers répondent à l’appel du prophète (PSL) qui a dit que celui qui aide un orphelin sera parmi ses compagnons au paradis. Et je suis sûr que les sénégalais souhaitent tous occuper cette place auprès du prophète », a-t-il souligné.
Mouvement Al Falah créé en 1940 par Cheikh Mahmoud Ba, est devenu, en Août 1975, une association islamique sunnite et apolitique pour la culture et l’éducation au Sénégal. Ses seules références sont l’enseignement du Coran, la tradition du prophète (PSL), et le comportement du prophète et de ses compagnons. Ils comptent 93 section et sous-sections réparties sur le territoire national.

Source : Thieysénégal.com

Service Clientèle

Publicité

Facebook