mortdcs 1Un fait pour le moins insolite pollue l’air au Centre de Santé de Keur Massar. En effet, le corps du vieux Vincent Gomis, décédé le vendredi dernier, a mystérieusement disparu de la morgue de ladite structure sanitaire. Vous avez bien lu. Mais, d’après les informations du quotidien Enquête, il s’avère qu’il a été enterré au cimetière de Bargny par une famille musulmane qui a perdu un des siens.

Les deux corps, souffle-t-on à nos confrères, se ressemblent comme deux gouttes d’eau.Ils sont tous vieux, le même teint, la même corpulence. Et, même le fils du défunt musulman, était persuadé que c’est son père qui a été enterré.

Finalement, tout est rentré dans l’ordre et le Procureur de la République a été saisi pour que le corps de Vincent Gomis puisse être exhumé et remis à sa famille.

Service Clientèle

Publicité

Facebook