FemmenoirSENTV.info : Au Sénégal, la croyance populaire veut qu’une femme mariée n’ait comme ami et confident que son époux. Si elle doit avoirs des amis (es), on doit les compter avec les cinq doigts de la main et ceux-ci doivent être connus par la famille et les proches.

Aujourd’hui, beaucoup de jeunes femmes mariées n’arrivent pas à se couper de leurs fréquentations quel que soit la nature de ces relations.
La majorité des femmes une fois mariées mettent un terme à leurs anciennes relations ou fréquentation, histoire d’être en règle avec les valeurs qui régissent notre société.
« L’époux suffis comme ami pour sa femme et vice versa », la plupart des personnes interrogées par Sentv.info y croient dure comme fer. Une règle respectée par la majorité des femmes mariées. En effet, la femme, une fois dans les liens du mariage doit éviter d'avoir des fréquentations surtout de la gente masculine. « C’est une question de réputation », souligne Aminata, une quinquagénaire. « La femme mariée ne doit pas avoir beaucoup d’amies encore moins des hommes comme amis. Les jeunes femmes qui s’entêtent à entretenir des amitiés inutiles ne font du tort qu’à elles-mêmes », confie-t-elle au micro de Sentv.info.
Allant dans le même sens Ndèye Codé Tall, soutient qu’une femme mariée ne doit pas avoir d’amis en dehors de son mari. « Cela ne veut pas dire qu’elle ne doit avoir aucune relation amicale. Cela veut juste dire qu’elle ne doit pas fréquenter n’importe qui, elle peut avoir une ou deux amies avec qui elle est très lier mais pas une multitude », précise-t-elle.
« Une femme mariée doit choisir ses fréquentations, c'est-à-dire avoir des amies qui ont le même statut social. Sa réputation en dépend », déclare Mame Sagna, un homme âgé dans la quarantaine. Pour lui, une femme mariée ne doit pas avoir d’amies célibataires. « Le célibataire jouissant de plus de liberté peut induire la femme mariée en erreure. Cette dernière peut être accusée à tort ou à raison », estime-t-il. Pour M. Sagna, il est important pour la femme mariée de faire attention à ses liens d’amitié.
Embouchant la même trompette Ababacar Sarr indique que les femmes mariées peuvent être victimes parfois de certaines personnes qu’elles croient être leurs amies. « Le plus prudent c’est d’être ami avec son époux et sa famille », a-t-il laissé entendre.
D’après un certain nombre d’interlocuteur approchés par Sentv.info, il est important que les conjoints, dans le cadre de leurs relations, évitent d'avoir des relations extérieures parce que c'est risqué. Pour eux, cela peut conduire à des malentendus au sein du ménage. « Il faut tout faire pour se concerter afin qu'il n'y est pas de malentendu. Pour faire quoi que ce soit, la femme doit d'abord avoir l'autorisation de son mari comme prévu par les règles du mariage », souligne-t-on.
Interpelé par la rédaction SENTV.info, madame Sarr jeune femme Sénégalaise, mariée pense que l’unique ami ou confident d'une femme mariée doit être son époux. « Nous vivons dans une société où la femme mariée est très limitée dans ses fréquentations. On considère que quand on est dans les liens du mariage, on doit automatiquement cesser ou réduire au maximum nos relations antérieures avec de tierces personnes », souligne-elle.
A l’en croire, dans le monde actuel, malgré qu'elles soient mariées, les femmes ont aussi besoin d'une ouverture. Cette situation s'explique, selon Mme Sarr, par le fait que les femmes soient souvent exposées à l'influence de leurs fréquentations qui les mettent en mal avec leurs maris ou leur belle-famille.
« Mais quoi qu'il advienne en dehors du cadre professionnel, la femme doit être en parfaite complicité avec son mari. Et si tel est cas, les deux parties n'auront pas de vie privée sans l’implication de l’autre », dit-elle.
Malgré les mises en garde, cette règle est foulée du pied par certaines femmes quitte à mettre en péril leur ménage.

La Rédaction SENTV.info

 

 

 

Service Clientèle

Publicité

Facebook