birahimsekfSENTV.info : La modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale est jusqu’ici une affaire “d’un petit groupe”. Le coordonnateur du Forum civil regrette un manque d’ouverture. “Nous avons discuté avec des parlementaires. On s’est rendu compte que certains députés, y compris de la majorité, n’avaient pas le texte de loi”, révèle-t-il.

Birahim Seck rappelle qu’il y avait pourtant un projet de loi de ce genre en gestation du temps où Moustapha Diakhaté était président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar. Une démarche inclusive à l’époque, différente de la méthode cavalière adoptée aujourd’hui.

 

Service Clientèle

Publicité

Facebook