Gouv nouvoL’Etat du Sénégal n’a pas les mêmes priorités que les populations. C’est ce qui apparait dans les résultats d’une enquête réalisée par Afrobaromètre. Ces conclusions ont été publiées hier, au siège de l’ONG Conrad Adenauer Stiftung.

Les Sénégalais pensent majoritairement que les projets gouvernementaux sont prioritaires, mais leurs priorités à eux sont ailleurs. D’après le Dr Mamadou Bodian, cette enquête menée du 2 au 31 décembre 2017, indique que les préoccupations des citoyens varient selon le groupe démographique. « Les programmes de construction d’infrastructures de l’Etat sont une priorité qui se justifie davantage en milieu rural qu’en milieu urbain », précise-t-il. Par ailleurs dit-il, l’éducation figure parmi les principaux problèmes auxquels les hommes voudraient que les gouvernants apportent des solutions, alors que l’insécurité alimentaire est la principale préoccupation des femmes. Ces préoccupations diffèrent également d’un milieu à l’autre et d’un groupe démographique à un autre. Ainsi la santé et le chômage sont les deux principaux problèmes des sénégalais depuis 2014 et l’insécurité alimentaire constitue l’autre priorité pour les femmes et les ruraux, contrairement à l’éducation qui l’est pour les citadins et les hommes.

Pour lui, ces données sont utiles aux dirigeants actuels dans un contexte de mise en œuvre de la deuxième phase du programme plan Sénégal Emergent (PSE) et du programme d’urgence de développement communautaire pour répondre à la demande sociale des populations. Celles-ci considèrent le chômage, la santé et insécurité alimentaire comme étant leurs principales préoccupations, mais elles estiment majoritairement que les programmes de construction d’infrastructures, classé à la neuvième position de la pyramide des priorités, sont importants.
Toutefois, les grands projets, notamment les infrastructures de transport tel le nouvel aéroport AIBD, l’autoroute Ila Touba, et le TER, apparaissent comme des projets de moindre priorité aux yeux des populations. Par contre indique l’enquête, les projets ciblant le milieu rural (programme d’électrification rural, la construction de forages, et la mise à disposition de matériels agricole pour les femmes, la CMU, les bourses familiales sont jugés plus prioritaires.
Afrobaromètre est un réseau de recherche non partisane qui mène des enquêtes d'opinions publiques sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques, et d’autres questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique. Cinq séries d'enquêtes ont été réalisées entre 1999 et 2013, et les enquêtes de la Série 6 sont actuellement en cours (2014-2015). Afrobaromètre mène des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle nationale de 1.200 à 2.400 répondants.

Source : ThieySenegal.com

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook