Mansour sy dAprès avoir démantelé les piliers de notre démocratie par une série de tripatouillages de la loi électorale au gré de ses intérêts partisans, le Président Macky Sall tente aujourd’hui, de porter un eniéme coup de grâce aux acquis démocratiques de notre pays

Wade routLe President Abdoulaye Wade, tète de liste Gagnante/Wattu Senegaal et l’ensemble des leaders de la Coalition invitent tous les citoyens épris de justice, de liberté et de démocratie à la marche démocratique, républicaine et pacifique pour la délivrance des cartes d’électeurs le mardi 25 juillet à 15H00

Wade ggLa finale de la coupe de la ligue de football opposant les équipes du stade de Mbour et de l’Union sportive de Ouakam a été marquée par des incidents ayant entrainé une dizaine de morts et des blessés parmi les supporters. Me Abdoulaye WADE, en son nom personnel et au nom de la Coalition Gagnante

Gouv maciLe Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, mercredi 5 juillet 2017, à 10 heures, au Palais de la République. Entamant sa communication autour du développement des infrastructures, du désenclavement intérieur et de la valorisation des potentialités économiques des territoires,

Alpha kondeLors de l’examen des projets de résolutions et de décisions, soumis pour adoption au Sommet de l’Union africaine ce 4 juillet 2017, le chef de la délégation sénégalaise, SEM Mankeur NDIAYE, a fait remarquer que parmi les projets de décisions soumis, il y en avait un qui portait sur la dissolution


du Comité d’orientation du NEPAD dirigé par le Président Macky SALL.

Le chef de la délégation sénégalaise a souligné que cette question n’a fait l’objet d’aucune délibération ni au Comité des représentants permanents (Corep), ni au Conseil exécutif (Conseil des ministres), encore moins durant les travaux du Sommet.

Il a donc demandé le retrait du projet en question, tout en précisant que le Président Macky SALL a été élu à la tête du Comité d’orientation du NEPAD, en 2013 et réélu pour un deuxième mandat, en 2015.

Le chef de la délégation sénégalaise a, par la suite, informé le Sommet qu’étant, par principe, contre un troisième mandat, le Président Macky SALL n’était pas candidat pour un autre mandat.

Voilà en substance ce que le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a dit. Il s’est donc agi de troisième mandat à la tête du Comité d’orientation du NEPAD et non d’un troisième mandat d’un chef d’Etat.

Et à aucun moment, les mots « chef d’Etat » n’ont été prononcés par le Ministre dans son intervention et qu’il est resté dans la salle jusqu’à la fin de la séance.

Toute autre interprétation ou utilisation à des fins inavouées de la déclaration du chef de la délégation sénégalaise, relève de la manipulation et de l’intoxication.

Par ailleurs, il n’y a jamais eu de passe d’armes, contrairement à ce qui a été dit et écrit, entre le Président Alpha CONDE, pour qui le Ministre et le chef de la délégation sénégalaise n’a que du respect et de la considération.

Fait à Dakar, le 4 juillet 2017
Service de l’Information, de la Communication et des Relations publiques

PDSTrop c’est trop ! Une énième étape vient d’être franchie par le régime du Président Macky Sall dans sa stratégie de confiscation de la volonté populaire à l’occasion du scrutin législatif du 30 juillet prochain. Voici qu’à l’occasion d’une prétendue concertation, en présence de dizaines de représentants de listes

Service Clientèle

Service Commercial

Publicité

Facebook