MoustaphaguiracySENTV.info : Le geste de l’ancien ministre de la Communication, Moustapha Guirassy qui a fait une vidéo pour annoncer aux sénégalais qu’il est atteint du Coronavirus a été hautement apprécié par plusieurs acteurs de la société sénégalaise. C’est le cas de Mamadou Thiam président du mouvement Agir pour l’émergence.

coronaviruslarmee deployee a ToubaSENTV.info : Depuis quelques semaines, le Sénégal, à l’instar de plusieurs pays du monde fait face à la pandémie du Corona virus covid19. Cette maladie virale qui a commencé ses ravages en Chine a fini d’envahir nos contrées à travers la migration.

MackysalldioufsarrSENTV.info : Le coronavirus est dans nos murs. Quoiqu'il en soit, le Gouvernement du Sénégal a bien réagi et maîtrise jusqu'à maintenant la situation avec brio, là où d'autres pays supposés être plus riches et plus outillés faillent. La situation actuelle du pays, suite aux 4 cas, requiert unité, solidarité et patriotisme derrière le Chef de l'Etat et le Ministre de la Santé. Au lieu de cela, ils ont eu droit - depuis le début - à une campagne de dénigrement intempestive, sournoise et malhonnête, orchestrée - avec la complicité de certains médias - par des...Sénégalais.

Mamadou l dialloSENTV.info : Derrière le troisième mandat se cache la présidence à vie pour la famille FayeSall, le magot des dix milliards de dollars des sociétés de Franck Timis.

AminatamackySENTV.info : « Dès son accession à la souveraineté internationale, le Sénégal a opté pour une politique de décentralisation prudente, progressive et irréversible. » Loi n° 2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités locales

kebekebeSENTV.info : L’État du Sénégal continue de s’adonner à son jeu favori: l’intimidation, le harcèlement, l’acharnement et la tentative de bâillonner toute voix discordante de citoyens qui ne cherchent à s’exprimer qu’au nom  de la démocratie et de la liberté d’expression. Il s’illustre par des pratiques anti-démocratiques et contraires à l’éthique. C’est tout le sens qu’il faut donner à l’élimination d’adversaires politiques comme Khalifa Sall et Karim Wade lors des élections présidentielles de 2019 et l’emprisonnement injustifié du patriote Guy Marius Sagna pour avoir manifesté son indignation face à la violence que ce même État  exerce sur sa population par manque de ‘yeurmandé’. C’est aussi comment il faut comprendre la traque dont je fais l’objet dans mes activités quotidiennes et qui s’est traduite récemment par mon arrestation à Saint-Louis le mercredi 5 février 2020 suivie de mon interdiction de sortie du territoire national à partir de l’AIBD, le mercredi 12 février. Le soubassement de ces tracasseries n’est ni policier ni juridique; il est éminemment politique.

Service Clientèle

Publicité

Facebook