ABC APRRestez debout, Maitre !
Faudrait-il en rire ou en pleurer ?
La dernière sortie du secrétariat exécutif de l’APR contre le médiateur Maitre Alioune Badara Cisse trahit sans aucun doute la psychose maladive qui habite depuis quelque temps le parti présidentiel. Une sortie rythmée par des menaces à peine voilées contre le médiateur dont le seul tort est d’avoir un point de vue diffèrent de ceux de Seydou Gueye et de ses « frères ».Des messieurs qui poussent le ridicule jusqu’à exiger le départ de celui qui en si peu de temps a fini de faire de la médiature une institution crédible, visible et efficace, et cela sans tambour ni trompette.

Assable na 1CONTRIBUTION

«Comme son nom l’indique, le Parlement est fait pour parler. C’est un organe délibérant, ce qui signifie que s’il doit en fin de compte décider, il le fait toujours après qu’une discussion a permis d’éclairer ses choix.

Moustapha niasse aftÀ 78 ans, Moustapha Niasse, le président de l’Assemblée nationale, demeure un allié indispensable du chef de l’État sénégalais, Macky Sall. Et entend peser de tout son poids lors de la présidentielle de 2019.

Madiambal DiagneParce qu’ils sont fâchés de la gouvernance du Président Macky Sall, des responsables de l’opposition estiment que les autres Sénégalais devaient faire comme eux, sortir dans la rue, braver les institutions de la République et en découdre avec les forces publiques.

sidi l niassEDITO : Charte fondamentale du pays, la Constitution ne peut être en contradiction avec une loi qui vient l’intégrer. Le règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne peut, non plus, pas être au-dessus de cette Constitution. Mais plutôt en conformité avec elle pour être valable.

Aly ngoye ndiaye cenaLettre Ouverte à la CENA et au Ministère de l’Intérieur « Exclusion des Sénégalais de Toronto du processus d’inscription sur les listes électorales »

CC : Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Presse Nationale, Ambassade du Sénégal.

Service Clientèle

Publicité

Facebook