politiciens senegalDepuis quelques semaines, le Sénégal est secoué par des scandales politiques, économiques, judiciaires…Un virulent débat autour de la problématique de la bonne gouvernance a été soulevé par de fortes personnalités hier très impliquées dans la gestion des affaires publiques et de nos jours en train d’être humiliés.

farba ngomNous avons fini de comprendre tout le complot orchestré par des personnes mal intentionnées contre le député Farba Ngom. Mais cette entreprise est vouée à l’échec, car nous, jeunes républicains d’Agnam Goly, nous nous érigeront en boucliers contre toute attaque visant à atteindre l’honorabilité de notre responsable. Ces derniers devraient travailler à massifier le Parti au lieu de se signaler dans le mercenariat politique. Et le malheur, c’est des jeunes que Farba Ngom a lui-même créés qui le combattent aujourd’hui après avoir été corrompus par des politico-affairistes.

macky sall facheÉgalité Les sociétés démocratiques mettent l’accent sur le principe de l’égalité des personnes. L’égalité signifie que tous les individus ont les mêmes droits, des chances égales et qu’ils ne peuvent faire l’objet de discrimination pour des raisons de race, de religion, d’affiliation politique, de sexe, de condition de naissance ou d’origine sociale. Tolérance Politique Les sociétés démocratiques sont politiquement tolérantes. De ce fait, même si c’est la majorité qui dirige dans une démocratie, les droits de la minorité doivent être protégés.

ABDELMAbdoul Mbaye appelle les sénégalais à se lever pour le défendre. Finalement de qui se moque-t-il ? Monsieur qui a fait faux et usage de faux pour le certificat de mariage de son épouse, convoqué par la justice, insulte cette dernière en parlant de complot.

Il faudrait dès lors rappeler les faits. Dans cette affaire, Monsieur Mbaye est rattrapé par sa propre histoire, ses propres faits et son propre complot. Je vais rappeler ici des faits précis qui ont conduit le sieur Mbaye à son propre traquenard.

LUT AVEC FRAPELa Lutte avec frappe existait déjà au Sénégal avant le 16ème siècle. Le français milliardaire et homme d’affaire français Maurice Jacquin est le premier promoteur licencié de la lutte avec frappe. Il était le propriétaire de la compagnie COMACICO (Compagnie Africaine Cinématographique & Commerciale) qui gérait ses propres salles de cinéma en Afrique occidentale française. Il était propriétaire des dépôts de ferraille qu’il exportait vers son usine de fonderie en France.

Service Clientèle

Publicité

Facebook