Mamadou diaLe 25 janvier 2009, Mamadou Dia, ancien président du Conseil de gouvernement, décédait. Il nous quittait après une vie politique et patriotique bien remplie. Cinq jours après l’anniversaire de son décès, le président de la République, Macky Sall, procédera à l’inauguration officielle des travaux de réhabilitation du building administratif, siège administratif du Gouvernement du Sénégal.

C25mackyL’opposition regroupée au sein du C25 majoritairement composé des candidats dont les parrainages ont été rejetés ont décidé lundi, lors d’une conférence de presse, d’empêcher le président sortant, Macky Sall, candidat à la présidentielle, de battre campagne.

cheikhyerimseck 13 58 2018 02 58 18Devenu maître dans l'art de répondre aux non-questions pour éluder les vraies questions, Ousmane Sonko, qui était attendu sur Atlas Groupe, sur Mercalex, sur Tullow, sur ses titres fonciers et immeubles, sur sa très contestée déclaration de patrimoine,

RemyNGONOJournaliste camerounaisCinq ans de prison pour Khalifa Sall, le maire de Dakar, pour escroquerie sur les deniers public, et cinq millions de francs CFA d’amende. Mis aux arrêts pour le motif de détournement de deniers publics, Khalifa Sall a finalement été relaxé sur cette accusation où on voulait faire croire qu’il avait pillé des montagnes de millions.

sphereministrielle de diamniadioAvant-hier, je me suis retrouvé à Diamniadio pour les besoins d’un reportage. On lui colle l’étiquette d’une ville nouvelle. C’est une suite de chantiers. Des immeubles en expansion taquinant le ciel… De remarquables bâtiments que l’on pourrait comparer aux plus magnifiques d’Afrique.

Seybani SOUGOUIl ne faut point s’y tromper : le Sénégal a basculé dans l’anarchie judiciaire depuis le lundi 14 janvier 2019, date à laquelle le Conseil Constitutionnel a arrêté la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Le principe de sécurité juridique qui constitue un des fondements de l’Etat de Droit, et qui repose sur « l’existence de normes claires et intelligibles, sur la protection des droits acquis et des délais de recours, sur le principe de la confiance légitime, la stabilité et la prévisibilité des situations juridiques » n’existe plus au Sénégal.

Service Clientèle

Publicité

Facebook