MagaltvbassaLe Magal de Touba vient d’être clôturé par la cérémonie officielle, ce lundi 29 octobre. Depuis une semaine, ce rendez-vous annuel a dominé l’actualité nationale.

Cependant malgré les innovations apportés cette année par le comité d’organisation, les journalistes ont vécu le calvaire pour la couverture du Magal. En effet, selon SENEWEB, les envoyés spéciaux des organes de presse ont été parpillés dans différents endroits très distants les uns des autres, ils ont assuré la couverture de l'événement dans des conditions difficiles voire extrêmes. Certains ont vécu dans la promiscuité, à huit ou dix dans des chambres, sans eau ni électricité courantes. Les plus malheureux étaient logés au quatrième ou au cinquième étage d'immeubles qu’il fallait arpenter plusieurs fois dans la journée.
Cerise sur le gâteau, il était prévu que la RTS qui devait donner son signale aux autres chaines de télé et heureusement que cela n’a finalement pas été le cas parce que, indique une source de la SENTV.info, le comité d’organisation a fini par laisser les autres faire leur propre direct.
Cependant il faut noter que Magal TV point focal de cet évènement est chaque année, chargée retransmettre le Magal en ligne. Malgré tout on a pu noter un léger retard sur la transmission en direct de la cérémonie officielle.
Ce qu’il faut aussi reconnaitre c’est que la RTS même si elle est un média public, ne sert pas l’intérêt du public.
Ainsi, pour mettre fin à ces désagréments, les solutions existent.
Je me permets ainsi de faire quelques suggestions qui pourraient contribuer modestement à une meilleure organisation de la couverture médiatique du Magal.
En effet disposant déjà d’une plateforme numérique, notamment Magal TV, celle-ci plus renforcée peut régler elle seule le problème de la retransmission du Magal.
Aujourd’hui, la ville sainte, a la capacité de renforcer Magal TV en une unité de production, avec son propre de production, comme le fait les grandes organisations comme la FIFA. Ceci mettra au même pied d’égalité tous les médias qui couvrent cet évènement de dimension mondial. En effet, cette équipe de production sera la seule habilité à faire le direct et à retransmettre le signal aussi bien à la RTS qu’aux autres chaines privées.
La mise en place de cette équipe de production permet de régler à la fois les problèmes de couverture pour les télévisions, la radio, la presse écrite mais aussi pour la presse en ligne qui fait des retransmissions en direct ainsi que de la production audiovisuelle.
Ces dispositions permettent de mieux organiser la cérémonie officielle et éviter les désagréments à tous.
A mon humble avis, Magal TV, transformé et renforcé avec les normes d’une télévision, peut servir de point focal pour tous les autres médias nationaux et internationaux.
Cela permettra de régler en même temps la préoccupation de Serigne Bass Abdoukhadre, porte-parole du Khalife qui a déclaré quelques jours avant le Magal qu’il ne tolérerait plus aucun dérapage qui porte atteinte à l’image du Mouridisme. Cette unique équipe de production permettra donc de canaliser tout ce qui est information émanant du Magal. Car, il faut le reconnaitre, certains de nos confrères au lieu de jouer leur rôle et communiquer sur le Magal, ils préfèrent chercher le buzz au détriment de cette évènement qui rappelle la dimension exceptionnelle de l’homme. Souvent ils passent côté de l’information qui est de rappeler au public le sens même du Magal.
Autre fait sur lequel je voudrais attirer l’attention c’est l’attribution des accréditations. Chaque année, c’est plus de 1000 accréditions qui sont délivrées aux organes de presses. A mon avis ce point mérite d’être revu. Il serait bien de vérifier si tous les organes accrédités ont traité l’information pour faire le ménage. Le comité d’organisation devrait collaborer avec le SYNPICS et les autres associations de presse pour faire des forums et pour voir comment collaborer afin d’assurer une bonne couverture médiatique du grand Magal de Touba.
Je suis convaincu que le comité par soucis de non-discrimination octroie des accréditations à tout le monde. Mais, il y a des organes qui se procurent des accréditations non pas pour couvrir le Magal mais pour leur intérêt personnel et pour avoir à certaines autorités.
Cependant il faut noter que de manière globale, les innovations apportées par le comité d’organisation sont appréciées de manière positive même si elles gagneraient à être améliorées.
Mohamed Wagué
Administrateur Général et Directeur de publication de la
SENTV.info et Thieysenegal.com
Groupe Vision Communication « GVC »
Tel 00 221 77 369 28 29

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook