DrapeuSENTV.info:Le Sénégal n’a jamais été aussi proche de la rupture des amarres qui l’ont toujours soumis à l’esclavage économique, politique et social. L’exécutif a organisé les élections, il s’en limite là. Le peuple souverain s’est exprimé le dimanche 24 février 2019.

Au plus tard le vendredi 1er mars 2019, le judiciaire prononcera les résultats provisoires au nom de ce même peuple sur la base des PV authentiques issus des Commissions départementales. Tout autre résultat annoncé en dehors de l’institution judiciaire est nul et non avenu et doit être condamné fermement.

Au regard des comportements cynique et pyromane observés ça et là et des analyses tendancieuse et partisane, le peuple souverain a le redoutable devoir de se tenir debout en vue de défendre farouchement son choix que nul ne peut lui ôter.

Amadou Koné IEE à la retraite

Service Clientèle

Publicité

Facebook