MackysalldioufsarrSENTV.info : Le coronavirus est dans nos murs. Quoiqu'il en soit, le Gouvernement du Sénégal a bien réagi et maîtrise jusqu'à maintenant la situation avec brio, là où d'autres pays supposés être plus riches et plus outillés faillent. La situation actuelle du pays, suite aux 4 cas, requiert unité, solidarité et patriotisme derrière le Chef de l'Etat et le Ministre de la Santé. Au lieu de cela, ils ont eu droit - depuis le début - à une campagne de dénigrement intempestive, sournoise et malhonnête, orchestrée - avec la complicité de certains médias - par des...Sénégalais.

Dans la vie, il y a un temps pour chaque chose. Il y a un temps pour la guerre et un temps pour la paix. Un temps pour des élections et une vie après élections. Une réalité qu'ignorent malheureusement bien des politiques qui s'auto-définissent pourtant "grands intellectuels". Rien n'est plus dangereux qu'une personne instruite qui a décidé de s'arroger de velléités malveillantes. L'obsession d'une réussite politique gomme silencieusement et inconsciemment en eux les valeurs patriotiques, sociétales et même humaines.

Dans un contexte aussi risqué, complexe et un pays aussi indiscipliné - il faut le dire - , assez indiscipliné pour respecter rarement les consignes, l'Etat est parvenu quand-même à maîtriser l'épidémie et offrir aux rares cas une prise en charge identique sinon mieux que celle de certains pays hyper-développés. La guérison du patient "0" est non seulement la preuve du travail bien fait, mais une réponse de... Dieu aux détracteurs sans scrupule qui semble se réjouir de ce malheur. Ces détracteurs internes et externes qui - il faut oser le dire - rêvent que le Coronavirus frappe plus de compatriotes afin d'espérer une éjection d'un ministre, travailleur et loyal avec le Chef de l'Etat. Dans quel monde sommes nous? Qu'est devenu ce sénégalais homme de valeur qui reposait ses actes sur des valeurs comme la dignité humaine, la foi, le bon sens? Ou est passé ce sénégalais patriote qui était prêt au don de soi pour protéger sa communauté? Ou sont passés les Sénégalais qui n'aiment pas l'injustice? Pourquoi se taisent-ils?

Les critiques essuyées ces derniers jours sont injustifiées, irrespectueuses, malvenues, gratuitement méchantes et à la limite même idiotes. Ceux qui les ont proférées ont raté une belle occasion de se taire. Toutefois, ils ont fait tomber leur masque. Qu'ils sachent que la méchanceté et la bêtise humaine constituent une arme redoutable que les faibles d'esprit utilisent pour se sentir supérieurs. Mais dans leur esprit, leur esprit seulement !

Ceux qui critiquent son souvent ceux qui ne font rien et ne propose rien. C'est connu. Pendant que le Ministre Abdoulaye Diouf Sarr et ses équipes écourtes leurs nuits pour que des sénégalais dorment en paix et restent en bonne santé, ceux qui critiquent ne pose aucun acte en faveur de la communauté, si ce n'est que pour guetter d'éventuelles failles. On ne participe pas à la chasse de l'éléphant en se contentant de le voir passer devant sa case. Dans ce combat contre le coronavirus, tout les sénégalais doivent y jouer leur partition.

Monsieur le Président de la République Macky Sall, Monsieur le Ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, ignorez ceux qui parlent dans votre dos, car c'est là qu'est leur place, derrière vous et ne pourrons plus vous empêcher d'avancer.

Je sais que vous ne répondez jamais à vos détracteurs, pas parce que vous avez des gens comme nous pour le faire, mais parce que le silence est la meilleure réponse que l'on puisse faire à un sot. Et que le silence du sage est plus instructif que le bavardage de l'ignorant.

Pour revenir aux détracteurs en manque de maturité qui critiquent dans et en dehors de la mouvance présidentielle, je les éconduis à leur planète. Parce que dans la nôtre, lorsqu'on est avec quelqu'un on reste sincère, fidèle, discipliné et solidaire. Parce que dans notre planète, nous avons une équation à plusieurs inconnues qui s'appelle COVID19, dont il urge de solutionner. Parce que dans notre planète, la santé et la survie de la communauté sont la première préoccupation de celui qui préside à la destinée d'un pays.

Cette équation qui dépasse les scientifiques et hante les familles requiert la communion, la solidarité et le soutien moral des uns et des autres. Alors, si ce que vous dites n'est pas plus belle que le silence lui-même, mieux vaut vous taire. Mais comme vous ne vivez que du malheur et des maladresses des autres, nous allons ingurgiter du Thomas Mann pour tenter de comprendre avec philosophie votre esprit tordu. "La méchanceté est l'esprit de la critique, et la critique est à l'origine du progrès et des lumières de la civilisation." Kone bok ñu mouñal leen te nianal leen, ab doff mom...moy lolu !
Que Dieu nous préserve de l'ignorance, de la méchanceté et du Coronavirus!

Cheikh Mbacké SENE

Service Clientèle

Publicité

Facebook