IDU SEC MACY WATHATHA

 Idrissa SECK : « On A À La Tête Du Sénégal Un Triple Violeur Constitutionnel » Le président Macky SALL a violé la Constitution à trois reprises avec l’adoption du projet de loi sur le parrainage. C’est ce qu’a déclaré l’ancien Premier ministre, qui fait face à la presse, ce vendredi. Selon Idrissa SECK, Macky SALL a violé l’article 103 de la Constitution à deux reprises, notamment en son alinéa 7. Et pourtant, ajoute-t-il, c’est lui qui l’a fait modifier au dernier référendum. « La troisième violation de la Constitution c’est le refus au peuple sénégalais de marcher de façon pacifique. Les forces de l’ordre qu’il a utilisées pour empêcher la marche, auraient pu l’encadrer. On a à la tête du Sénégal un triple violeur constitutionnel », a expliqué le président du Conseil départemental de Thiès. Idrissa SECK a indiqué avoir démarché les autres partis de l’opposition en vue de s’attaquer à la loi devant la CEDEAO. La Redaction SENTV.info

Service Clientèle

Publicité

GVC

Facebook